jeudi 19 novembre 2009

sortir du bois...

Encore une fois derriere la porte que le soleil éclaire

Des rideaux trop épais attenuent la lumiere...

Qu'il faisait bon de croire,qu'autour de ce poele

La vie s'écoulait d'heures chaudes et banales.

Que les éléments me prouvent le contraire

En contestant dans cette frele maison

Que leurs assauts et foudres passagérent

Auraient pu déplacer notre fébrile horizon.

La force et la volonté de planter bien plus fort

Chaque jour dans le sol nos propres souhaits

N'ont fait que renforcer cette envie qu'on transporte

De combattre sans cesse et jamais renoncer!

Quelle que soit la lueur qui brille derriere les fenetres

Aucun nuage,ni orage profond

Ne pourra assombrir,ce désir de bien etre

Celui qui vous empeche de toucher le fond.

Qu'on soit seul ou accompagné

Les maux ont la paroles et demandent a regner

C'est dans la sagesse d'une simple confiance

Que le soutien,vous conduit vers la délivrance.

Accepter et laisser partager ,meme sur un coin de table

Ces histoires enfouies au fond d'un petit cartable

Celles qu'on pourra bientot voir dans les yeux

Habillées de haine et de colere bruler de mille feux.
une image biensur,de ce bois,qui vous enserre et ne vous laisse le choix que de continuer a le traverser sans répis,pour en trouver la lisiere...

18 commentaires:

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Bonsoir Esquisse ! ***

Cette peinture est fort belle tu sais. Les sous bois où l'on passe et où l'on cherche la lumière ... j'aime les couleurs choisies et toute l'expression qu'à ce bois.
Je suis restée plusieurs minutes à regarder ton œuvre... très belle !

C'est grâce à ceux qui nous entourent et que l'on aime, grâce à l'amitié, aux diverses rencontres et au soutien que l'on trouve LA LUMIÈRE.

*** Merci d'être pour nous un peu de cette lumière Esquisse ... GROS BISOUS et bonne soirée à toi et aux tiens ***

esquisse a dit…

merci Nancy,une toile que mes beaux parents on mise dans le sejour,et ou on peut jeter un oeil dans le bois tout en mangeant.
C'est variment un plaisir pour moi quand ça en procure au lecteurs ...
gros bisous Nancy.(il faudra que je surveille mes ampoules(hahaha)

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

Esquisse, je viens juste de me remettre sur l'ordi et de voir ce texte....qui me semble familier :-)...
les émotions surgissent encore plus forts et tu sais bien pourquoi...
donc le merci que je t'adresse est encore plus puissant que d'habitude...car ce texte me colle à la peau...on ne se résigne jamais...mais cette lumière qui attire , je marche vers elle, et tu saiq que tu es loin d'y être étranger

oui je suis ton amie, rare pour un homme !!!mais toi tu es si digne d'amitié et de respect, je t'embrasse

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonsoir oui je suis une petite revenante enfin pas trop de commentaires merci. j'aime cette peinture puis les sous bois j'aime bien ça. Me cacher et rechercher je ne sais qoui

Bonne soirée

esquisse a dit…

bonsoir France,bien content que tu reprenne le chemin du blog,ça prouve que le maitre mots est bien la liberté,de venir ou pas comme on le sent...bonne soirée et je n'oubli pas Flo.

Je n'ai rien voulu ajouter ,pas de nom ,pas de signe ,mais je suis sur que pour les personnes attentives ,elles trouveront et sauront mettre une image sur ses mots;Ton merci,j'en connais aussi bien la grandeur que la profondeur,et je suis heureux que tu puisse trouver un peu de réconfort dans ce billet,car le fond et la couleur son en quelque sorte le reflet de cette histoire.
Je te fais de gros bisous.

MACAO a dit…

Toujours et encore au sommet pictural loin des glaces et des neiges éternelles, juste le goût des mines de crayons et poils de pinceaux!J'aime ton univers d'enfant et ton esprit vif et mélancolique d'une douceur extrême à fleur de peau !Voilà ce que m'inspire tes dessins et tableaux!cacao!

Katchina a dit…

Serait-ce la mystérieuse et légendaire forêt de Brocéliande ?

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

oui je l'ai bien compris Esquisse, ou bien deviné...

Tu ne peux imaginer aussi le plaisir que çà me fait de voir France revenue...tu ne peux imaginer, et elle non plus !

esquisse a dit…

cher Macao,que dire de plus maintenant,que ces mots sont bien en profondeur la source de l'émotion,tu me fais enormément plaisir,et c'est un bonheur de pouvoir le transmettre au travers de mes dessins...
Merci.
Voila ce qui est bien Katchina,c'est que l'interprétation est libre,et tout le monde façonne son univers avec son regard...Merci pour le passage

Merci a toi Nanou,
Plaisir partagé...
Bisous

Karine a dit…

Il me plait ce sous-bois: la force des arbres, un coin de verdure, un peu de lumière pour nous guider ou nous éclairer. Y rester bien protégé sans forcément s'y cacher mais pour se ressourcer.
Mais je suis hors-sujet là; oups!
Les douleurs et les combats font aussi de nous ce que nous sommes avec nos qualités et nos défauts, mais qui nous présentent de belles âmes sur la voie...
bisous

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonsoir Esquisse,

Cette toile change un peu de tes autres créations, ce qui ne m’empêche pas de l’aimer beaucoup. De même que l’encre de ta plume, d’où jaillit toujours une grande sensibilité, une ouverture sur le monde. Tes mots sont puissants, touchants, amicaux. Toujours plein d’espoir pour ceux qui savent les lire. J’aime beaucoup ce style d’écriture vrai. À ton image Esquisse, toi que je crois deviner derrière cet écran qui me fait face.
Oui ! Car seul un être généreux peut écrire aussi bien que tu le fais. Peindre la vie, aussi bien que tu le fais. ;-)

Je t’embrasse bien fort. Bon week-end Esquisse, à bientôt.
Do

esquisse a dit…

Merci Karine,et pour le sujet,tu es bien dans le message initial de se tableau que j'ai offert,il y aura tjrs un petit eclat ,une lueur pour ne pas s'égarer.Un peu les petites lampes qu'on laisse dans une chambre d'enfant,ça rassure de pouvoir poser son regard .
Gros bisous Karine

Le vieil indien et le pouvoir de ses plumes...,c'est vraiment tres agréable de se laisser envelopper par ses mots qui reviennent,avec la meme sinon plus ,intensité d'émotion,je veux faire face,mais c'est l'esprit qui construit le reste...,bien souvent il ne manquerait pas grand chose,le poid du plume,pour que je ressente vraiment une certaine forme de présence...
Pour la toile,c'est une huile offerte a mes beaux parents,qui me ressemble assez bien,tjrs un contact avec notre chere nature,et comme je le disait a Karine,un filet de lumiere...
Je t'embrasse,Do,et passe un bon week end également...
PS:petite faveur!
(j'attends tes premeirs flocons!)

Nefertiti,deesse NiLuNoah adoratrice d Aton a dit…

tres joli,j aime bcp les tres du lumiere filtrante,on s y croyrait...

bon dimanche ;O)

noèse cogite a dit…

À l'orée du bois , toutes nos peurs s'y trouvent.
Tellement bien dit esquisse.
Tu sembles avoir une force herculéene devant la douleur..tu es de ceux qui se relèvent:)

Bérénice a dit…

Quelle belle image que ce bois qui enchevêtrent nos peines et nos souffrances, mais qui nous oblige aussi à chercher sans cesse le moindre filet de lumière nous permettant d'avancer, encore et toujours...

Bisou Esquisse.

esquisse a dit…

merci Nefertit,gentil petit com',je suis flatté,a bientot

Noese tres fort tes mots,mais je suis resté avant ça ,pas mal de temps allongé...peut etre que le souvenir,m'empeche de renouer avec cet etat,merci beaucoup ...
je te souhaite une bonne soirée,et je pense a vous ...la bas!
Bisous

Bien juste Bérenice tjrs garder en vue un brin de lumiere,pour se guider...
Je t'embrasse.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Coucou Esquisse !!!! Tout en admirant encore une fois le tableau sur ton blog et en lisant tes mots toujours bien choisis, j'en profite pour te souhaiter un bon début de semaine !!!! Bonne soirée et GROS BISOUS pleins d'amitié ***

esquisse a dit…

Merci Nancy,ça fait plaisir,un petit peu de sénégal dans les bois...
Gros bisous