mardi 7 juillet 2009

un sourire...





Ce soir la lune accroche Au bout de son croissant

Les maux dans leurs caboches Que couvent ses enfants.


Brillance des regards Que les étoiles allument

D'un sourire a leur egard Leur décrocher la lune...


Présence maternelle De ces ames dévouées

A redonner des ailes A ces anges tombés...


D'une main la promesse Que le temps suffira

A bruler la détresse De ses enfants forçats...


Que tous ces coeurs tendus Effacent la tristesse

De ces rires perdus Qu'enlasse la faiblesse...


Un bien petit hommage A ces ames de l'ombre

Qui oeuvrent sur les pages De ce carnet bien sombre...


Comment ne pas esperer Que de la douceur de ces mains

Se dessinent de meilleurs lendemains Et que de ces petits coeurs serrés

Naissent le parfum d'une santé retrouvée...

Belles pensées pour ces grands coeurs,qui combattent l'ennuis et les pleurs a grands coups de sourire pour un moment de bonheur...

fortes pensées pour ce qui combattent sous un sourire ses moments ou leurs souhaits et de retrouver se bonheur.

Nancy ,j'ai bien voyager dans ce blog et ses regards d'enfants on bien la lueur de cet espoir qui par votre présence arrivent a entrevoir,des petits bouts d'enfance ...qui leurs sont destinés.

Merci Esquisse!

18 commentaires:

Renaud a dit…

Oh, c'est chouette! Esquisse remplit de bonheur les paniers des internautes!

Nancy a dit…

Oh lala !!! QUE JE SUIS TOUCHÉE !!!

Merci beaucoup Esquisse ! Quelle belle surprise ce matin !!!

Tu es vraiment unique pour donner autant à tes amis de la toile !

Le portrait est ressemblant, Patrice vient de le regarder et nous étions devant notre écran sans pouvoir dire autre chose que : "C'est beau !!!!"

Mille fois merci pour tes mots aui sont pesés et choisis à la perfection ! :-)

***GROS BISOUS***
bien amicalement et sincérement

NanouB973 a dit…

à peine vue la photo j'ai reconnue Nancy...et je savais ce que tu allais écrire. oui c'est une belle personne Nancy j'aimerai que nous soyons amies en vrai, je le suis depuis son Sénégal et puis elle a en elle du sang de Guyane....une fois de plus, la qualité de ton dessin mixée à la qualité de ton texte nous offre un petit chef d'oeuvre
merci Bernard

MACAO a dit…

Comment ne pas se sentir fier avec un tel talent près de soi un pur bonheur et quelle chance de t'avoir pour ami!Douce journée à toi et ceux que tu aimes!

Nancy a dit…

Aujourd'hui encore Esquisse nous montre que l'amitié virtuelle est bien plus profonde qu'il n'y parait.

MERCI ESQUISSE du fond du cœur, merci Nanou pour le message un peu plus haut qui est extrêmement gentil (je pense à toi très très fort !) MERCI A TOUS!!!! :-)

***BISOUS BISOUS BISOUS***

esquisse a dit…

Renaud,Macao merci a vous vos temoignages sont toujours comme un dessert a deguster...
Nancy,beaucoup de plaisir en voyant le tien,je vais passer sur ta plage...merci
Merci Nanou...bien au dela des mots!et beaucoup de similitude entre vous...
bises a vous

Karine a dit…

Quel magnifique hommage! Je te nomme "empereur des mots qui touchent l'âme" ;o)
bisous

noèse cogite a dit…

Ton dessein est vraiment intéressant!
Ce sourire si zen de tout problème.
Bel hommage à l'amitié Esquisse:)

Bérénice a dit…

Que dire de plus après tous ces beaux commentaires, si ce n'est que les mots me manquent, il faut que j'en invente...

A bientôt Esquisse

NanouB973 a dit…

je suis heureuse pour toi de voir à quel point tes amis de blogs sont sensibles à ta générosité sincère et, pas fabriquée surtout

esquisse a dit…

Berenice,laisse moi le temps d'apprendre tout ce que tu connais avant d'en inventer d'autre(rires)
Bisous a bientot.
Merci Nanou,on s'est raté de peu je viens de chez toi...
Bien content de te lire ,c'est bien calme en ce moment .
Bisous

MACAO a dit…

Nancy une image de douceur un écrin qui s'ouvre sous le soleil de l'Afrique équatoriale pour offrir cette beauté de femme des iles inconnues de la sagesse et de l'amour!

Je suis le temps qui passe. a dit…

Je ne connais pas Nancy comme vous semblez la connaître et l’apprécier, je le regrette, car d’après ce que vous écrivez, Nancy mérite qu’on s’y attache et je vous crois !

Au passage bonsoir Nancy. :- ) Je t’envoie un sourire.

L’image est belle, le texte est beau. Je crois également que l’amitié vraie peut éclore et s’épanouir sur la toile du Net. Elle est rare mais elle existe. Ainsi que je l’ai écrit à Esquisse sur mon espace, l’amitié se passe d’artifices. On finit toujours par la reconnaître. L’amitié, c’est une main qui se tend, une oreille qui écoute. L’amitié est durable.

Merci Esquisse de pouvoir te lire, chez toi et chez moi. Ça fait chaud au cœur.

À mon tour de te poser une question. C’est de bonne guerre je le crois :- ) notamment après ton jeu de mots sur les horloges. :- )
Ces esquisses, c’est toi qui les réalises si j’ai bien compris ? Au quel cas, félicitations. Elles sont toutes en nuances et en tendresse. Je ne suis pas surprise.
À bientôt. Je t’embrase chaleureusement. Do.

esquisse a dit…

Bien agreable surprise Do,de te lire ce matin...effectivement,je dessine,et au début,ce n'etais que pour illustrer le blog de Macao,et puis j'ai posé quelques inspirations legeres et ils m'ont encouragé a ouvrir un peu plus que ce petit coin de jardin...
Nancy,Nanou karine lalwende Do Noeses...etc... des attaches virtuelles qui ont pris place dans cette réalité des sentiments partagés.
Je te fais de gros bisous et a tres bientot DO !

Bérénice a dit…

Hé ho Esquisse... tu m'as oubliée !! ;-)

Pour faire allusion à l'amitié, à laquelle Do a l'air très attachée, et qui pour moi est très importante, bien que tellement rare, je voudrais citer cette jolie phrase :
" Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes ne se souviennent plus comment voler..."

Bon dimanche Esquisse...

esquisse a dit…

Juste a l'ecrit Bérenice,tu es si proche...mille excuses tout de meme...je ne le referai plus!
J'aurai bien aimé l'écrire,superbe phrase...
Dis moi ,on l'ouvre quand cette galerie,je vais bientot faire un lien avec les miennes.
Bon Dimanche.
Grosses bises,
amicalement tout la petite famille.

Bérénice a dit…

On se voit, on en parle... ça m'obligera à avancer dans mes créations.

Gros bisou à toi et aux tiens.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Serait-ce à ce message que tu fais allusion sur mon blog Esquisse ? Je n'avais pas lu ta réponse, car je ne savais et ne sais toujours pas comment on y parvient, à savoir si d'autres commentaires ont été écrits sur des sujets plus anciens.

Toujours est-il qu'à cette époque, je découvrais Esquisse, ses dessins qui m'ont marquée et qui continuent. Cette sensibilité qui se dégage de ses textes et cette authenticité qui ne trompe pas.

Ce sont des êtres comme Esquisse qui m'apprennent à grandir encore.

Merci pour cela.