vendredi 2 avril 2010

mémoires cadeaux.....

Il me vient parfois aux yeux cette douce rayonnance
D'un soleil chaud et bon,com'une vrai famille...
Des senteurs ,des chants,ses rires qui brodaient mon enfance
Et qui aujourd'hui... dans mon ame brille.

On parlait de voyages et de ces nouvelles plages,
Surement d'une autre vie sous un autre ciel,
On disait que nos freres ,nos soeurs c'étaient le partage
Mais on oubliait les anges qui y perdraient leurs ailes...

Ensuite,ces pas, petits qui avancent a taton,
D'autres yeux,d'autres regards,pesent et apportent
De nouvelles notes et sur la melodie changent le ton!
Mais en soi ,la memoire bien vivante appaise et réconforte....

Avancer,rebattir et quitter son navire!
Grandir,sans ombres et déchirer les voiles,
Celles qui volent et estompent les précieux sourires
Des anges tombés cherchant leurs nouvelles étoiles.

Aucune pluie,de ces gouttes ne pourra laver
Les traces de ce voyage dont personne ne rever!!
On gardera bien couché au fond de ces bagages,
Ces effluves de bonheurs qui ont grandi avec l'age...

Il me vient souvent dans les yeux,
Ce regard...,celui de cette petite fille
Cette brillance a la limite des pleurs,
Qu'on voudrai bien serrer,com' sa petite soeur.
Une lueur,presente d'un soleil qui brille,
Qui amene aujourd'hui,un peu de bleu dans mes cieux...;

Esquisse

10 commentaires:

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

ce regard qui dit plein de chose...lointain, perdu...un peu rebelle je trouve
comme tu parles bien de tout çà l'ami Esquisse. chaque post de toi est un cadeau que je reçois

Comme tu m'as dit : ici ou ailleurs, les routes des amis sont...côte à côte

je t'embrasse fort

MACAO a dit…

Moi; je dirai que tu me touches mais c'est normal, puisque je t'aime!Bisous l'ami!

Do-Lange a dit…

Les expressions de cette petite fille semblent si réelles, qu’on a l’impression qu’elle va sortir de ton espace. Elles le valent à ton talent d’artiste et à ta sensibilité qui ne fait aucun doute pour moi.
Une petite fille qu’on a effectivement envie de prendre dans ses bras pour la protéger la bercer, la serrer, la guider. Une petite fille qui ne semble pas comprendre ce qui se passe autour d’elle, dans le monde sans pitié des adultes.
Je rejoins le commentaire de Nanou, elle semble à la fois rebelle et perdue.
Tu me touches aussi, parce que tu es un être authentique. Denrée rare de nos jours.
Merci Esquisse pour ta beauté d’âme.
Je t’embrasse bien fort. ;)

esquisse a dit…

Nanou,bien vrai,que ce regard est lointain,qu'il n'y a pas que de la tristesse...bien des fois les yeux voient plus loin que la premiere façade,biensouvent les oreilles entendent plus profondement ,et bien souvent en ecoutant bien,une autre histoire se dessine,sous les memes mots...

Macao,la sensibilité,bien a fleur aussi,merci,c'est bien plus qu'un contact aujourd'hui;la perception a un degre dans chaque etre,la receptivité un autre et tout ça,ne laisse jamais l'emotion orpheline...

Marie a dit…

Ton esquisse sous les yeux qui plissent reflète des malices .... Tes mots touchent , elles survolent en pointillés la mémoire du coeur que tu sais avec maestria nous offrir ... Ce n'est que du bonheur de te lire et aussi de voir tes tableaux toujours aussi beaux ..;
Merci pour le partage de tes émotions ...

Doux week end ... N'abuse pas trop de chocolat ... ^^;o)

Bisous cher ami ... :o)

esquisse a dit…

merci,beaucoup Marie,une ballade achaque fois quelle que soit la saison,on s'envole dans tes mots ,merci encore pour cette poesie tres touchantes,bises...

Do lange,que dire de plus,tu as mis le doigt et surtout l'emotion sur tout ce que je voulais faire ressortir de ces mots et surtout de cette petite poupée,qui a egarée cette page d'enfance dans les tirroirs des grands ,et qui a essayé de continuer a jouer en faisant abstraction de toute incomprehension...c'est toujours un paradoxe d'associer enfant avec tristesse...,a mes yeux!!bises

Grimimi Sue a dit…

Exprimer ses émotions avec tant de réalité, faire rêver ou penser le lecteur est un art et un secret. Seule une personne possédant un coeur et une âme ouverts, mais sans attente, peut écrire de tels textes.
Votre contact bouleverse ma sensibilité... Merci!
Becs sue-crés xx et flocons d'érable. Sue

yves1947 a dit…

Bonjour Esquisse
C'est un trop joli texte.
Je te souhaite de très bonnes fêtes de Pâques.
****amitiés****
Yves.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
esquisse a dit…

merci Sue tres touchant,mais c'est bien trop d'honneur...je ne fais que retranscrire l'histoire,de certains qui ont tout laché sans en avoir le choix,personne n'est insensible a ses confidences,des partages de coeurs comme une attache,une epaule sur laquelle on peut s'appuyer...Merci de cette sensibilité,Sue

Yves je vous remercie,et j'espere que le temps est un peu plus radieux pour ces fetes...attention ala crise de foie!!!

Anonyme ,merci de votre passage,pour ces mots et puis la tristesse dans ce regard est pour justifier cette colere,cette impuissance,et laisser les rires connus sans savoir ce qu'il en sera dans cet autre pays,a cet age la,on ne veut pas faire de projet ,on se rappele des jeux de la veille,et on voudrait qu'ils durent tout simplement dans la meme cour d'ecole, avec ses meme copains et copines...merci a vous